Open top menu
vendredi 11 mars 2016


Face à la presse dans les locaux de la Galerie nationale, Touba Sène  a rendu un hommage posthume à Kré Mbaye, Mbaye Diop, Mbida Fall et Ansoumana Diédhiou. L’exposition, intitulée « dialogues des disparus et autres », a drainé pas mal de monde pour la découverte artistique de ce mythe de l’art visuel.

Touba Sène a choisi ce thème, parce que les tableaux qu’il présente sont pour la plupart ce qu’il a acquis auprès des grands noms de l’art sénégalais, à l’image de Kré Mbaye, son maitre et doyen. « J’ai, dans ma collection, près de 500 œuvres de Kré Mbaye ; pour moi, il est l’un des meilleurs de sa génération. J’ai acheté beaucoup d’œuvres chez lui, mais c’est lui qui m’a appris également à réaliser mes peintures », confie-t-il, tout en notifiant, par la même occasion, son ambition de faire une exposition exceptionnellement, en son intention, avec l’implication des membres de sa famille.
Par ailleurs, l’artiste peintre a dévoilé sa collection, dans laquelle on y voit l’amour et la passion. Au sujet de celui-ci l’artiste a travaillé et a partagé son art avec non seulement ses collaborateurs, mais aussi ses admirateurs et son public. Tout ceci, passant par le travail des œuvres très anciennes jusqu’aux œuvres modernes.
On peut aussi remarquer, dans cette collection, l’implication de plusieurs artistes d’ici et d’ailleurs. Partant de ces considérations, cette exposition, qui représente un véritable patrimoine culturel, pousse l’artiste à dire qu’il essayera d’entrer en contact avec l’Etat, afin qu’il puisse acquérir ce patrimoine.« Avec la construction prochaine du musée des civilisations noires, ce patrimoine peut véritablement servir de fonds. Il faudra juste que l’Etat s’en occupe, pour qu’il ne se détériore pas. Je suis disposé à entrer en contact avec l’état pour voir comment préserver ce patrimoine » conclut-il.
Tagged
Different Themes
Written by Lovely

Aenean quis feugiat elit. Quisque ultricies sollicitudin ante ut venenatis. Nulla dapibus placerat faucibus. Aenean quis leo non neque ultrices scelerisque. Nullam nec vulputate velit. Etiam fermentum turpis at magna tristique interdum.

0 commentaires